Fabriquer un moniteur externe 3 en 1

Dans cette vidéo je vous ai présenté un moniteur externe qui a trois utilisations :
-D’une part il possède une prise RCA. Il pourra donc être utilisé comme moniteur externe pour votre appareil photo ou encore comme petite télévision.
-Ensuite il possède un récepteur vidéo qui va lui permettre de recevoir un signal vidéo, d’un drone par exemple. Ça faible résolution ne vous permettra pas de voir en full hd ce que filme votre drone, mais il permettra par contre un cadrage facile !
-Enfin il pourra être fixé sur des lunettes de ski pour en faire un masque fpv.

Maintenant que l’on sait à quoi il va nous servir, on peut le comparer aux moniteurs qui existent déjà sur le marché ! Pour voir si ça vaut vraiment la peine de le faire nous-même ou pas…

L’écran est équivalant à ceux du marché, si ce n’est qu’il possède une prise rca supplémentaire que des modèles n’ont pas. Les deux grands avantages de faire vous-même votre écran reste comme d’habitude le prix et la facilitée de réparation. En effet un écran du marché coute min 50€ et peut aller jusqu’à 150-200€. Quant au désavantage, le seul que j’ai trouvé est l’épaisseur… ça reste un détaille par rapport aux deux grands avantages cités précédemment.

La construction

Voilà tous les composants

Ecran 5” - 15.45€
Récepteur vidéo avec émetteur - 22.32€
Batterie - 6€
Convertisseur boost - 1.11€
Module charge 1.33€
Jack pour appareil photo - 1.43€
Lunette pour masque fpv - 4.77€

Total : 52,41€

Pas mal ! Pour ce prix-là vous avez en plus un émetteur vidéo qui va avec votre nouveau récepteur. Bien sûr si vous n’avez pas besoin de masque ou de câble jack-rca pour votre appareil photo, n’en prenez pas.

Il faudra rajouter deux interrupteurs et des leds mais vous en avez peut-être. Il faut une led bleu et une rouge pour le module de charge mais une verte fera très bien l’affaire aussi. Je n’ai pas mis de connecteur femelle rca dans la liste des achats car on va la récupérer des connectiques de l’écran, tout simplement.

Maintenant que vous avez tout il est temps de construire ce boitier ! Mais avant il va falloir vous munir de 4 boulons M3x20 et des quartes vises que vous avez enlevées de l’écran (on va les réutiliser pour fermer le boitier).

Voilà le schéma des connections, elles sont assez simples et intuitives.

La question que l’on pourrait se poser c’est : pourquoi deux interrupteurs ? Le deuxième interrupteur sert à contrôler l’alimentation du récepteur vidéo. Car quand vous connectez votre appareil photo au moniteur, vous n’avez pas besoin du récepteur, qui consomme pour rien.

ATTENTION : avant de tout brancher, ajuster le module boost. Si vous soudez tout alors que le module est réglé sur 30V, il va griller votre écran et votre récepteur… Il se règle très facilement grâce au trimmer bleu (je le montre dans la vidéo).

Petit conseil : pour ne pas que ça soit trop le bordel dans le boitier, essayer de ne pas prendre des fils trop long. Evaluez la taille nécessaire et couper les aux bonnes dimensions.

Les caractéristiques

Il est temps de vous donner quelques chiffres :
Théoriquement le moniteur devrait avoir une autonomie de plus de 8 heures.
Il pèse 288g complètement monté.
Il a fallu 4 h 15 d’impression et 66g de plastique ont été nécessaires.

Les améliorations à prévoir

Un écran plus grand serait mieux, mais le moniteur deviendrait moins transportable. Un écran hdmi aussi serait une belle amélioration mais les câblages ne serait pas aussi simple qu’avec du rca. Le prix serait aussi plus élevé. Pour du FPV ou du cadrage c’est largement suffisant.

Voila vous avez tout en main pour faire le vôtre ! Si vous avez des questions n’hésitez pas à me les posez sur mon twitter ou en commentaire !

ESPACE COMMENTAIRES